Pierres de Rêves : le blog d'Emmanuel GLEYZE

« Reste à étudier la nature des pierres, domaine où se manifeste le mieux la folie des mœurs humaines... » Pline L'Ancien, Histoire naturelle.

Un nouvel article dans le Midi-Libre sur la sortie de mon livre ! L’Aventure Guédelon (PULM)

Cliquez ici pour atteindre l’ouvrage

Je remercie Cyril Durand, journaliste au Midi-Libre de Lunel, pour mon interview parue ce matin… Elle revient sur mon souhait de créer un projet d’archéologie monumentale sur la Région Occitanie, à l’image de Guédelon, sur la romanité.

Elle revient aussi sur la parution de mon livre en mars dernier, L’Aventure Guédelon. Et enfin ma conférence du mercredi 22 mai, sur la Place de la Comédie, à Montpellier, au Café Riche à 19H, à l’invitation de l’Association des Cafés architectures & patrimoine.

Pour lire l’article cliquez ici.

Merci également à l’archéologue Maxime Scrinzi, chercheur associé au Laboratoire d’Archéologie des Sociétés Méditerranéennes – UMR 5140 Montpellier, pour sa réponse à mon projet, sur la romanité, dans le même Midi-Libre de Lunel du 23 mai 2019 : « Lunel : le point sur les fouilles d’Ambrussum avec Maxime Scrinzi » : cliquez ici pour voir l’article. Je le cite :

« Interrogé sur le projet du sociologue Emmanuel Gleyze, de créer un projet du type du château de Guédelon sur le thème de la romanité, Maxime Scrinzi s’est montré emballé : « Je suis assez favorable à ce type d’entreprise à condition qu’elle soit réalisée avec tout le sérieux scientifique que cela exige. Ce sont des expériences très intéressantes car cela nous confronte à leurs technologies. On réapprend un savoir-faire perdu. Cela marcherait à coup sûr ici. » Merci à lui, je pense que seul un projet scientifique tiendrait la route, moi aussi.

Mythe fondateur de la ville de Rome, Rome, photo : E. Gleyze

Un exemple de site historique qui pourrait inspirer la construction vraisemblable d’un édifice gallo-romain

« Le site de Saint-Bézard à Aspiran est un domaine rural antique (1er s. av. JC – Ve s. ap. JC) avec résidence luxueuse (sols en dur, fresques, thermes, bassin d’agrément), bâtiments d’exploitation centrés sur la viticulture (vaste chai) et un atelier de potiers (une douzaine de fours à amphores et à céramiques fines). La fouille couvre 2 ha et il s’agit bien de l’opération programmée la plus importante de toute la frange méridionale de la Narbonnaise concernant un complexe domanial antique composé d’une villa et de sa zone artisanale.

Le nom du fondateur / propriétaire est connu : Quintus Iulius Primus, seul personnage à disposer de la citoyenneté romaine comme l’indiquaient les tria nomina de ses timbres et estampilles apposés sur divers objets mobiliers. Il pourrait être le fils d’un colon romain installé par Auguste sur le territoire de la colonie de Béziers dans les années 30 avant notre ère, ou bien un immigré italien de la région de Pouzolles (Campanie) établi dans la vallée de l’Hérault pour y développer ses affaires, au tout début du 1er siècle (…).

Responsable d’opération Stéphane Mauné (Université Paul Valéry – CNRS UMR 5140)« .

A partir du site Internet : http://www.cg34.com/site-de-bezard

Contactez-moi…

N’hésitez pas à me contacter pour échanger sur ce sujet ! Ou à laisser un commentaire, à votre convenance…

7250cookie-checkUn nouvel article dans le Midi-Libre sur la sortie de mon livre ! L’Aventure Guédelon (PULM)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021 Pierres de Rêves : le blog d'Emmanuel GLEYZE

Thème par Anders Norén