Pierres de Rêves : le blog d'Emmanuel GLEYZE

« Reste à étudier la nature des pierres, domaine où se manifeste le mieux la folie des mœurs humaines... » Pline L'Ancien, Histoire naturelle.

Merci pour ce compte-rendu de ma conférence dans le Midi-Libre !

47 personnes, bravant la Covid dans le strict respect des règles d’hygiène, se sont réunies en l’église de Ceyras, pour une conférence sur le château de Guédelon, en Bourgogne. 
À l’invitation de l’association du Patrimoine Culturel Ceyradais en partenariat avec le GREC, le conférencier, Emmanuel Gleyze, sociologue et enfant du pays, a évoqué pendant plus d’une heure ce projet atypique, avec la construction depuis plus de vingt ans, d’un château fort avec les techniques du Moyen Âge. 300 000 visiteurs parcourent ce site chaque année. 

Le public, venue de Balllaruc, Gignac, Castelnau-le -Lez, et une majorité de Ceyreradais et de Clermontois, ont posé des questions pendant plus d’une demi heure. Quelle est la suite du projet de Guédelon ? Quels apports pour la démarche archéologique ? Ont été notamment posées. Et Emmanuel Gleyze, avant la signature des dédicaces de son livre L’Aventure Guédelon (PULM) de conclure : « L’occitanie mériterait un projet semblable et le Pays Cœur d’Herault encore plus… Pourquoi ne nous lancerions pas dans un projet semblable ensemble ? ».

Voir l’article sur le Midi-Libre de l’annonce de la conférence (le 05/10/20) et le compte-rendu de la conférence (le 30/10/20). Merci à Angélique Pruvost, correspondante au Midi-Libre pour ces deux papiers !

Merci aux Presses Universitaires de la Méditerranée (PULM), mon éditeur, et l’Université Paul-Valéry, Montpellier 3. La dédicace de L’Aventure Guédelon a été une réussite…

13120cookie-checkMerci pour ce compte-rendu de ma conférence dans le Midi-Libre !

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021 Pierres de Rêves : le blog d'Emmanuel GLEYZE

Thème par Anders Norén